8 avril 2020
agence immobilière

Agence immobilière, bien préparer son bien à la location

Louer son appartement c’est bien mais le louer dans les meilleures conditions, c’est encore mieux. Le marché immobilier étant en plein essor, on peut vite se heurter sur certains détails concernant la mise en location de son bien. Pour sortir du lot, il existe deux ou trois points à bien considérer. Les détails.

Agence immobilière : estimer son bien à sa juste valeur

L’estimation d’un bien reste une procédure de routine lorsqu’on se lance dans un projet locatif. Elle doit se faire à l’issue d’un diagnostic du bien réalisé par une agence immobilière. Mais pour fixer un prix réel pour le loyer mensuel, on ne tient pas uniquement compte de cette étude. Chaque détail doit être pris en compte notamment la situation, l’accessibilité, la performance énergétique, le niveau de confort et les caractéristiques. Notons que le volume et la configuration de chaque pièce peut faire aussi l’objet d’une étude d’estimation. Si l’on souhaite se passer d’un professionnel, on peut forcément comparer les offres similaires et étudier le marché local. De cette façon, on connaîtra le niveau d’attractivité de son bien et le prix par la même occasion. En d’autres termes, estimer un bien n’a rien d’anodin, cela évitera d’imposer un loyer trop élevé ou trop bas. Mais une chose est sûre, lorsque la demande d’appartement dans une zone géographique augmente, la concurrence en matière d’offre sera encore plus rude. C’est pour cette raison qu’il est utile de s’attarder sur cette étape avant de passer à une autre.

Investir dans des petits travaux de rénovation

Après le départ d’un locataire, des travaux de rénovation sont toujours réalisés par le propriétaire. Jusqu’ici la loi n’interdit pas tout changement de prix du loyer après une mise en location d’un bien. D’ailleurs, la plupart des maisons louées connaissent une augmentation accrue de nos jours et cela s’explique par la rénovation du bien immobilier. En investissant dans les travaux de rénovation, non seulement cela rehaussera la valeur de l’appartement et donc, le prix du loyer mais il aura toujours de la valeur pour les années à venir. Rénover c’est prévoir et c’est toujours garantir la bonne durabilité de la fondation. Ces travaux concernent entre autre la plomberie, les installations électriques, la rénovation thermique ou bien la remise en état du bien dans le cas où l’ancien locataire n’a pas pris le soin de réparer ses dégâts. Bien entendu, une agence immobilière ne peut pas prendre en charge ces travaux. Son rôle c’est de rassembler un maximum d’argument sur les atouts du bien et de les exploiter durant l’étape de la visite.

Trouver un locataire fiable

Pour bien se faire comprendre, on insiste sur le mot « fiable ». Au fil des ans, les exigences en matière de profil locataire évoluent et augmentent. Les propriétaires se méfient des retards impayés, des abus et des manques d’engagement. Etablir un contrat écrit peut ne pas suffire pour déterminer si le locataire mérite réellement sa confiance ou pas. Et dans la plupart des cas, on fait souvent appel au savoir-faire d’une agence immobilière. En plus d’un contrat établi, un locataire doit fournir un dossier complet comme son contrat de travail, le lieu du travail et bien d’autres encore. Enfin, de nombreuses procédures ont été mises en marche afin de réduire les risques sur les retards impayés et la fuite des locataires. Il s’agit par exemple de la garantie loyer. Ce recours présente de nombreux avantages et en particulier pour le propriétaire. En plus de bénéficier d’une protection contre les impayés, il recevra aussi une bonne couverture financière en cas d’endommagement du bien. Bref, ces 3 points demeurent indispensables avant de se lancer dans la location de son appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *