5 août 2021
chauffe eau

Comment détecter la panne d’un Chauffe-eau électrique ?

Les pannes les plus rencontrées sur un chauffe-eau électrique sont souvent liées à un défaut de résistance électrique, à une usure de l’anode sacrificielle, à un thermostat défectueux ou encore à un groupe de sécurité qui fuit. Si vous n’avez plus d’eau chaude chez vous, cela signifie qu’il s’agit d’un problème qui empêche le bon fonctionnement de votre appareil. 

Poursuivez votre lecture pour savoir comment trouver une panne dans votre chauffe-eau à accumulation.  

Quels sont les différents composants d’un chauffe-eau électrique ?

L’eau froide est le premier signe d’une panne au niveau d’un chauffe-eau électrique. Mais pour pouvoir trouver son origine, il est important de connaître les différents composants de cette grosse cuve blanche.  En effet, un cumulus électrique contient dans son intérieur d’une résistance électrique (dont son rôle est de chauffer l’eau), d’un thermostat (qui permet de réguler la température par le pilotage de la résistance) et d’une anode (qui est un dispositif anti corrosif).

Et afin d’être alimenté en eau, un chauffe-eau à accumulation est composé à l’extérieur, par un groupe de sécurité (qui a plusieurs tâches dont le contrôle de la pression interne de la cuve), un siphon relié à l’évacuation (qui permet d’évacuer l’eau dilatée), un réducteur de pression (dont son rôle est d’éviter les coups de bélier), un vase d’expansion (qui permet de ne pas perdre l’eau quotidiennement dilatée), un mitigeur thermostatique (pour contrôler la température de l’eau chaude en sortie) et des raccords diélectriques à l’entrée et/ou en sortie d’eau chaude et froide(pour une meilleure protection contre la corrosion).

Certains de ces composants sont obligatoires et d’autres indispensables pour assurer le bon fonctionnement de votre chauffe-eau. En cas de problème, par exemple manque d’eau chaude, il s’agit alors d’une panne d’origine électrique qui nécessite l’intervention en urgence Plombier Paris 

Comment détecter une panne sur votre chauffe-eau ?

Dès que vous constatez  l’eau froide, commencez par repérer la panne la plus simple. Jetez un œil sur votre abonnement d’énergie, il se peut que votre lave-linge, lave-vaisselle et vos radiateurs électriques fonctionnent en même temps. Si c’est le cas, vous devrez alors augmenter votre forfait de  consommation pour avoir de l’eau chaude. 

Sinon, vérifiez la position du disjoncteur (il doit être élevé) qui se trouve au niveau du tableau électrique. S’il est abaissé, relevez-le et observez s’il reste dans la nouvelle position. Si le disjoncteur ne tient pas en position marche, cela signifie que votre ballon d’eau chaude est en court-circuit. Ce problème peut être le résultat d’un défaut dans votre installation électrique (deux fils qui se touchent), d’une cuve percée qui coule de l’eau sur les fils, ou encore d’une résistance ou thermostat est en court-circuit.

Voici comment procéder pour repérer une panne au niveau de votre cumulus électrique :

  • Tout d’abord, vérifiez qu’il n’y a pas de problème électrique ou qu’aucun plomb n’a sauté dans le tableau électrique. Sachez que votre chauffe-eau ne peut pas fonctionner s’il n’est pas branché à l’électricité.
  • Puis, à l’aide d’un multimètre en mode voltmètre, mesurez la résistance de votre chauffe-eau, pour vérifier qu’il n’est pas sous tension. Dans le cas contraire, vous devrez alors la changer.
  • Ensuite, démontez le capot pour accéder au thermostat du chauffe-eau et pour vérifier si la panne vient de cet endroit. Si c’est le cas, vous devrez alors le changer.
  • Si le thermostat est fonctionnel mais que la résistance est entartrée, vous devrez alors effectuer un détartrage à votre chauffe-eau.
  • Si malgré les tests précédents , vous ne parvenez pas à repérer l’origine de la panne appelez alors sans tarder un plombier chauffagiste pour réaliser un diagnostic complet à votre équipement ou pour mettre en place une recherche de fuite Paris 16.

Comment détartrer votre chauffe-eau électrique ?

Si vous souhaitez procéder personnellement à la vidange de votre cuve, coupez tout d’abord le disjoncteur et l’arrivée d’eau. Cela est important pour éviter le gaspillage et pour ne pas avoir de brulure. Ensuite, mettez un récipient sous la cuve et vidanger la cuve en utilisant le groupe de sécurité. Pour gagner du temps dans l’opération, ouvrez en même temps le robinet d’eau chaude, afin de créer un appel d’air qui sera absorbé dans les tuyaux.

Pour accéder à l’intérieur de la cuve, dévissez la bride puisque la résistance est « collée » derrière puis à l’aide d’une éponge ou d’une brosse métallique, essayez d’enlever les dépôts du calcaire. N’oubliez pas de changer le joint de bride par un neuf après toute vidange de la cuve. 

Si malgré vos tentatives, l’eau est toujours froide et que la panne n’est d’origine électrique, dans ce cas, il est nécessaire de faire intervenir un plombier chauffagiste certifié !

Découvrez par la suite : Plomberie : qui paye la recherche de fuite d’eau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *