6 juillet 2020
Moorea

Croisière en Polynésie française : les étapes les plus incontournables

Des vacances en Polynésie française seraient une excellente idée pour un prochain projet de voyage. Opter pour une traversée en mer rendrait l’expérience encore plus intéressante. Une croisière en Polynésie française représente une opportunité pour passer un séjour de manière originale, dans un cadre spectaculaire. Pour profiter au maximum de ce voyage en bateau, il est recommandé de bien l’organiser. Parmi les étapes à ne surtout pas manquer durant cette traversée, on peut citer les trois suivantes : Moorea, Raiatea et Maupiti.

L’île de Moorea

L’île de Moorea illustre tout à fait la beauté singulière de la Polynésie française. Avec son superbe lagon et ses montagnes majestueuses, Moorea est un excellent endroit pour être au contact de la nature. Les croisiéristes en vacances du côté de la Polynésie française profiteront de cette étape pour réaliser une parenthèse relaxante dans un réel petit coin de paradis.

En effet, l’île de Moorea est tout indiquée pour passer des instants au calme. Ce sera une occasion intéressante pour admirer les trésors du patrimoine naturel de la Polynésie française, mais aussi pour s’adonner à de belles activités nautiques et terrestres (randonnée à vélo ou pédestre, snorkeling, plongée sous-marine, baignade…). Prestige Voyages Polynésie est un des professionnels qui proposent aux porteurs de projet d’explorer la Polynésie française, de leur venir en aide dans l’organisation de leur escapade.

L’île de Raiatea et celle de Tahaa

Appartenant à l’archipel de la Société, comme l’île de Moorea, l’île de Raiatea est également une des étapes qu’il ne faudrait pas manquer pour une croisière réussie en Polynésie française. Elle partage notamment son lagon avec une autre île, celle de Tahaa. Cette dernière représente un genre d’île sœur de l’île de Raiatea.

Par ailleurs, Raiatea est surtout incontournable en Polynésie française pour son site cérémoniel préeuropéen inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site en question se nomme marae Taputapuatea. D’autre part, l’île de Tahaa est un choix idéal pour une exploration de la nature de cette région du globe. Elle abrite entre autres des baies éblouissantes, ainsi qu’un éventail intéressant de paysages époustouflants. Les îles de Raiatea et de Tahaa auront tout pour plaire aux croisiéristes.

L’île de Maupiti

L’île de Maupiti est l’une de ces perles de la Polynésie française qui méritent également d’être visitées dans le cadre d’une croisière. Cette étape propose à ses visiteurs de nombreuses activités intéressantes. En premier lieu, il y a la randonnée pédestre au sommet du mont Teurafaatui qui culmine à environ 372 m.

Ensuite, on a la sortie sur le lagon de l’île qui sera une occasion pour observer la faune et la flore marine locale à travers la plongée sous-marine ou encore le snorkeling. Les sorties en bateau à fond de verre reste aussi une alternative à ne pas rater pour cela. Par ailleurs, il ne faut surtout pas que les croisiéristes oublient de se relaxer lors de leur passage à Maupiti. Le farniente sur la plage de Tereia est tout indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *