17 avril 2021
Bali

Visiter Bali à moto : quelques informations et conseils à prendre en compte

Visiter Bali à moto est une expérience très excitante et enrichissante à essayer absolument. D’autant que c’est l’un des meilleurs moyens pour s’imprégner rapidement de la vie locale et explorer les trésors cachés de cette île. Mais avant, il convient de connaître avant tout certaines informations importantes.

En effet, il y a des règles de conduite et de sécurité à connaître. Dans les lignes qui suivent, vous trouverez toutes les informations nécessaires à ce sujet, ainsi que quelques conseils pratiques utiles.

La location de moto à Bali : ce qu’il faut savoir

Tout d’abord, à Bali, le scooter fait partie intégrante du quotidien des habitants et des touristes. Ici, vous n’aurez aucun mal à trouver une agence de location de moto à prix raisonnable. Ainsi, la plupart des modèles de scooters à louer vont essentiellement au-delà des 110 cm³. Ce qui suffit amplement aux visiteurs pour explorer l’île. Alors, si vous avez des doutes à ce sujet, vous pouvez demander à votre agence de voyages comme Prestige Voyages Indonésie de vous trouver un loueur de scooters fiable à proximité de votre hébergement.

Par ailleurs, concernant les prix de location, les tarifs peuvent varier d’une agence à une autre. Cela dépend en effet de la durée de la location, du type de bécane que vous souhaitez louer, etc. Sachez aussi qu’il est possible de négocier le prix si vous louez le scooter pour une durée plus ou moins longue. Vous pouvez donc obtenir une remise importante dès 3 jours de location. Surtout, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir le prix juste. Pour info, le prix moyen de location d’un scooter à Bali tourne autour de 50 000 et 70 000 Rps la journée, soit environ 3,5 euros.

L’état des routes et la conduite à Bali

Si vous souhaitez visiter Bali à moto, vous devez savoir que la conduite se fait à gauche. Cela peut être un peu déstabilisant au début, mais vous allez très vite vous habituer. Concernant l’état des routes à Bali, la plupart des réseaux routiers sur l’île sont en bon état. Des améliorations ont même été effectuées ces dernières années au plus grand bonheur des amateurs des deux roues très majoritaires en Indonésie. Ce qui vous permet aussi de vous déplacer aisément d’une ville à une autre.

Attention tout de même ! La circulation, surtout dans la partie sud de l’île, est généralement très dense. Vous devez alors vous habituer à cela. À cela s’ajoutent aussi quelques conducteurs qui respectent mal le Code de la route. Dans ce cas, redoublez de prudence si vous roulez dans les grandes villes comme Kuta, Seminyak, Ubud… où le respect du Code de la route est souvent secondaire. Certains n’hésiteront même pas à emprunter les trottoirs et les bas-côtés pour pouvoir passer. Ce qui constitue un vrai danger si vous n’êtes pas informé d’avance de cette pratique. Aussi, faites attention aux nids de poule partout ailleurs.

La sécurité sur les routes

Tout d’abord, si vous voulez circuler dans la légalité, vous devez vous procurer un permis international auprès de la préfecture. C’est encore mieux si vous avez un permis moto passé France. Sachez que votre permis voiture national, qui vous permet normalement de conduire un scooter de moins de 125 cm³ en France, n’est pas suffisant pour circuler légalement en scooter en Indonésie.

Avant le départ, assurez-vous d’obtenir un permis international. D’ailleurs, celui-ci pourra vous être exigé au moment de la location du scooter et lors des contrôles routiers. Aussi, le port du casque avec sangle attachée en permanence est obligatoire si vous roulez à moto en Indonésie. Respectez bien les règlements afin d’éviter la police locale qui est très stricte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *